Le Doua Vert

Un jardin partagé sur le campus de la Doua

Composteur collectif

Difficile de cultiver un potager sans y apporter du compost. En effet ce dernier permet de nourrir le sol, d’y maintenir l’humidité et favorise le développement et le travail des micro-organismes et insectes bénéfiques pour la terre. L’installation d’un composteur était donc la suite logique à la création du jardin.

Le compostage permet de plus de recycler et valoriser les matières organiques qui auraient fini incinérées avec le reste de nos déchets. Les déchets organiques représentent environ un tiers du poids total de nos poubelles. Pourtant ces déchets sont facilement recyclables et sont composés en grande partie d’eau donc difficiles à brûler.

Un composteur a donc été installé sur le jardin le 23 octobre 2014 afin de permettre aux étudiants et utilisateurs du campus, mais aussi aux habitants des quartiers à proximité, de recycler leurs déchets organiques. Il est composé de 2 bacs de 1m³, l’un pour l’apport de matière fraîche et l’autre pour la maturation du compost. Ces 2 bacs sont reliés par une grille permettant la migration des lombrics. La matière sèche (broyat de bois) qui était à l’origine stockée dans un 3ème bac est maintenant stockée en tas à côté des bacs.

Accès au composteur

Le composteur est fermé par un cadenas à code. Si vous désirez obtenir le code pour y jeter vos déchets organiques, envoyez nous un mail à l’adresse ledouavert@gmail.com. Nous vous rappellerons les règles de compostage (voir ci dessous) et vous serez inscrit sur la mailing list du composteur qui nous permet de communiquer avec les utilisateurs.

Merci de ne pas tenter de jeter vos déchets si vous n’avez pas le code pour ouvrir le bac !

Utilisation du composteur

– Ajoutez vos déchets organiques dans le bac d’apport ;

– Ajoutez environ un tiers de broyat de bois (stocké en tas à côté des bacs) ;

– Mélangez rapidement avec le reste du compost en utilisant la fourche.

Quels déchets composter ?

OUI :

– les épluchures, les fruits (même les agrumes) et légumes abîmés coupés en morceaux ;

– le marc de café et le thé avec leur filtre/sachet (si le sachet se déchire, c’est qu’il n’est pas en fils de plastique, donc compostable) ;

– les coquilles d’œuf écrasées (ne pas les empiler, bien les émietter).

NON :

– les os, les restes de viande et poisson ;

– tous les produits laitiers (notamment les croûtes de fromage) ;

– le pain, les restes de repas ;

– les gros morceaux d’ail (c’est un vermifuge) ;

– les sacs plastiques, y compris ceux dits compostables (label ok-compost) ;

– et bien sûr tous les déchets non dégradables, attention notamment aux bouchons en liège qui ne sont pas biodégradables, aux étiquettes plastiques sur les fruits, aux élastiques et aux fils métalliques plastifiés (qui entourent les bottes de carottes).

Étude sur le composteur – 2020

Au premier semestre de l’année scolaire 2019-2020, nous avons réalisé un état de l’art du compostage sur le campus de la Doua avec des étudiants de l’INSA. Nous avons notamment fait appel aux utilisateurs du composteur via un questionnaire pour mieux connaître leurs pratiques d’utilisation. Cet état de l’art peut intéresser d’autres associations souhaitant installer un nouveau composteur collectif, en particulier sur le campus.

L’état de l’art rassemble :
– l’historique de la mise en place du composteur du Doua Vert, avec des informations pratiques
– des données sur l’utilisation actuelle du composteur
– les problèmes rencontrés et les solutions apportées
– un résumé de la politique du Grand Lyon en matière de compostage collectif
– une liste d’infrastructures existantes
– une liste de projets en cours
– une liste d’acteurs concernés
– une affiche de sensibilisation sur les éléments compostables ou non (adaptée au milieu urbain et au compostage collectif)

Vous pouvez télécharger l’état de l’art (format pdf) ici : Etat de l’art compostage La Doua – mars 2020